Connexion
La date/heure actuelle est Ven 19 Oct - 12:26 (2018)
Voir les messages sans réponses
Anslada, cité de Larguelaï
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Cavaliers Sarmates Index du Forum -> Libre à tous -> RolePlay
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 19:20 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Art se réveilla soudainement. Après avoir vu quitter Azitorius de la taverne, voyant que les gouttelettes d’eau continuaient à tomber, il avait commander une autre bière, se qui lui avait amené le sommeil. Un homme, habillé tout en noir, venait de le réveiller. Cagoulé sur sa tête, il ne pouvait discerner que quelques rides.

« -Dehors, sale marchand! »


Quittant la taverne, valise à la main, Art décida de visiter les lieux. Art s’amusait à regarder les maisons.

*Dans ses pensées*

-Maison blanche, petit homme barbu. Petit chapeau rond, lui donnant une allure d’homosexuelle.
-Maison noire, homme de taille moyenne. Se pratique à l’arc, tir précis dans le cercle rouge du milieu.

*
« - Oh lala, vaudrait mieux le laisser tranquille celui la! »
*
-Ferme, monsieur assez grand, frappant sa femme à coup de bâton*

Art, n’en croyait pas ses yeux. La femme était par terre, le sang giclait et le grand homme n’arrêtait pas.

Art s’écria :

« - Lâches la, où je te coupe la gorge! »


Le messieur, plus grand de 3 têtes ( et 3 pois ) la lâcha, et regarda Art. Puis, il se mit à rigoler à gorge déployer.

« -Un petit garçon, de quoi, 15 ans? Comment pourrais-tu me couper la gorge? »

Art ouvrit sa valise, prit un couteau, et lança ; le couteau trancha l’oreille du grand.

« -Si tu ne veux pas le prochain entre les 2 yeux, je te pris de la laisser. »
Le grand décampa à pleine vitesse. Allant à la rescousse de la madame ensanglanter, Art découvrit qu’elle avait approximativement le même âge que lui.
Art la pris dans ses bras, et l’amena chez ‘’Le Soigneur’’ au plus vite de sa force.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Déc - 19:20 (2009)
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 19:21 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Arrivé chez le soigneur, Art était paniqué. Ses mains tremblaient, la femme secourue aussi. Art voyait le sang couler, ce qui lui levait le cœur au plus haut point. Avant de la laisser partir dans une autre pièce ou elle devait être seule avec le soigneur, Art lui demanda son nom. Elle ne pu lui répondre que par un clignement de ses yeux.

Art resta assis quelque temps, ses mains commençaient à se rassasier, et il put finalement partir. Malgré son départ, Art y laissa une lettre. Cette lettre demandait à la femme secourue, de venir chez lui, pour que Art sache à qui il avait sauvé la vie. Inutile de vus rappelez qu’il n’y avait aucun téléphone dans ses temps.

**********

Art, étendu sur son lit, dormait. Aucun signe de vie dans la maison, mis-à part les ronflements émit par ce dernier. On pouvait y entendre les oiseaux chanter, quand tout à coup, un gros Toc-Toc se fit entendre. Arc se réveilla. Son cœur commença à battre, de plus en plus fort. Nous aurions pu l’entendre des kilomètres à la ronde. La charmante jeune femme venait sans doute de cogner. Art prit une profonde inspiration, se replaça ses cheveux, son petit veston, et ouvrit la porte avec son plus grand sourire.

Son sourire s’effaça très vite. Art sortit son couteau, et poignarda l’invité surprise à plusieurs reprises. Il l’amena ensuite, l’invité dans un coma profond, dans un cabanon, et l’y enferma, pour ses derniers moments à vivre. Art portait un grand sourire lorsqu’il sortit du cabanon. Il venait d’abattre le grand costaud qui avait frappé sa beauté. Après un lavage de mains intensif, laissant l’évier rouge, il sortit prendre l’air. Passant devant la maison de l’homme dans son cabanon, il s’y invita. Entrant dans la maison, tout était à l’envers. Une cage était au milieu de la pièce, une cage anormal. De la nourriture d’humain y était installée et la cage était d’une grandeur humaine. Tout s’expliquait. Regardant les quelques photos sur les murs, Art pu identifié que l’homme mort s’appelait M. Mcguire. M. Mcguire avait donc gardé, en esclave, un humain. Chose étrange, une seule photo de sa femme.

Crak, crak, crak… Quelqu’un venait de rentrer dans la maison, Art se cacha derrière un tiroir. C’était l’adolescente secourue. Art se leva, et alla se présenter. Lorsque Art s’écria :

« - Bonjour mademoiselle, je m’appelle Gondré Art. »

La jeune femme répondue alors, sourire aux lèvres :

« -Je m’appelle Sophie Art. Tu es mon frère unique! »

Art avait donc secouru sa sœur, la fille qui lui avait fait vibrer le cœur le plus au cours de sa vie, de ses petites années d’existences. Il savait qu’il avait une sœur, mais ses parents ne voulait lui dire. La raison était simple ; ses parents l’avaient perdu à l’âge de 5 ans, lorsqu’elle était allée jouer dehors, en hiver. Elle n’était plus jamais rentrée. Dire qu’elle habitait s’y prêt.

Art en avait les larmes au yeux.
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Mar 8 Déc - 10:02 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Il en avait marre. Marre de se faire traiter comme un larbin. Marre que les autre le ridiculise sans arrêt. Il devait agir pour lui-même et pour tout ceux de sa race. Manifester ne donnerait rien ni même la rébellion. Toute sa vie, il avait été entraîné à combattre et à se déplacer avec agilité.

Il décida de sortir de la Taverne en plein jour. Comme de fait, plusieurs passants lui envoyèrent moqueries et insultes mais ils se tairent lorsqu’ils se firent regarder sévèrement par l’œil blanc perlé de Finrod Faelivrin. Il regarda autour de lui, cherchant quelque chose des yeux. Lorsqu’il trouva se qu’il cherchait, il s’arrêta net et le fixa. S’il voulait résoudre tout les problème, c’est là qu’il devait aller.

Plus il fixait ce lieu, plus une aura sombre l’entourait. Les passants commencèrent même à l’éviter sans même savoir pourquoi. Finrod retourna dans la taverne, ignorant Garil qui lui demandait de retourner travailler. Il monta dans sa chambre, ou plutôt, une petite pièce au grenier. Il ramassa sa petite dague elfique, seule souvenir de son précédent mode de vie, ainsi que son petit sac contenant les quelques pièces d’or que Garil lui avait donné.

Il ressorti des Poings d’Aciers et regarda le même bâtiment. Il commença a se dirigeait vers cette place en ne pensant qu’à son objectif :

-Peu importe les obstacles et la façon d’agir, je ferai changer les choses dans cette cité. Je tuerai tout ceux dans mon passage, allant du simple paysan aux Cavalier Sarmates. Nul ne m’empêchera de parler au Roi Aritorius et sa Reine, Maleeka!
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 08:26 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Froide était la nuit.
Dangereux était le temps.
Mortel il était.



Après avoir tué les gardes qui escortaient Kaw Acht, Snarl erra dans les ruelles de la ville. Erra était un bien gros mot car il en profita pour égorger une pauvre femme et décapita un voleur qui avait croisé sa route...
Mais son esprit divaguait dans le pays des morts, là où il est le Seigneur de tous, il repensait à son passé lorsqu'il n'était qu'un simple mortel, une âme fragile.

Puis Snarl revint à la réalité, et se dirigea vers le point de rendez-vous dans une taverne de la cité : Aux Poings d'Aciers.
Il y entra, il y avait du monde comme tous les soirs, et comme tous les soirs des putes dansaient pour les voleurs et compagnie, qui seront surement morts dailleurs bientôt. Snarl était vêtu comme à son habitude d'un vêtement noir qui lui cachait tout le corps ainsi que le visage, il s'habillait d'une telle façon lorsqu'il devait rencontrer des mortels. Puis il s'assit à une table, bien au fond de la salle, là où on ne les gênerais pas. Enfin, l'assassin arriva et lui remit les documents secrets, ceux concernant son prochain assassinat.

- Merci, lui dit Snarl.

- Mais de rien Mon Seigneur. Mais puis-je savoir en quoi le dauphin du Roi vous intéresse à ce point?

- Vous le saurez bientôt... ou pas.

Puis sans un mot de plus, Snarl sortit de la taverne, en repensant au passé, et à la mort du Seigneur Acht...
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 08:27 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Kaw Acht courait alors en direction de la forteresse tout-en évitant les ruelles sombre et peu fréquentées , les grands axes de la ville n'étaient pas encore bondées mais la population qui lui était adjacente le rassurait ...

Quand il arriva dans la grande cour , il vit alors le Roi Aritorius et sa femme qui parlait , Kaw cria alors :

-Mon Roi la ville est en DAAAANNNGGGGGGER !!!!!

Kaw venait de trébucher sur une petite pierre et tomba dans le décolleter assez provocant de la reine ... Kaw se releva tant bien que mal et se prit quelque baffes avant que le Roi la sépare de lui et dit :

-Mais que vous prend t-il jeune fourbe !
-Oh... oh ..Désolé mon Roi je suis Kaw le nouveau écuyer, les gardes que vous m'avez envoyé on été tués par ... L..L..L ..
-La quoi jeune homme ?
-LA RUMEUR !
-La Rumeur ?

Sur c'est mots Kaw s'évanouit , le souffle court , le cœur battant plus vite que jamais...
Par une étrange bonté , le Roi appela des gardes pour le mettre dans une chambre ... ,
L'état de santé du jeune homme était devenu temporairement assez préoccupant , il avait eu un énorme choque émotionnelle et il était très tendu ...
Le Roi dans la soirée tenta de parler a Kaw mais il était toujours inconscient ...
Le Roi se posait énormément de question sur cette rumeur ...
Le Roi était inquiet ...
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 08:28 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

L’assassin était toujours dans la taverne, bien qu’il n’aimait pas ce genre d’endroit, il n'aimait pas les contacts, ses yeux étaient vide, il était glacé.

Il n’avait jamais appelé un seul homme « Monseigneur » , cette homme n’était pas commun, il avait une aura attirante, impossible de ne pas se laisser prendre au jeu de cette homme.
Et que voulait-il faire au dauphin, cette ordure de dauphin, il méritait une mort lente et douloureuse pour ce qu’il était! Il était un but de sa vie, il faisait partit de son destin et bientôt serait venu le temps d’en finir et d’après cette homme, lui aussi voulait sa mort!

Il sortit de la salle, une pute l’harcela pour une nuit, il la frappa a la tempe si fort qu’elle s’effondra lourdement sur le sol, avant qu’on ne le comprenne il était déjà sur le toit de l’hôtel de ville! Il allait débuter demain soir, à la représentation du ballet ou devait se trouver le dauphin avec ces enfants et sa femme, et il commencera sa vengeance grâce à ce meurtre…
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 08:28 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Il se tenait, là, devant la grille impériale gardée par deux gardes en armures gris écarlates. On pouvait distingué clairement l’épée accroché a leur ceinture dans un fourreau noir avec des motif royale doré. L’un d’eux lui lança d’un ton sarcastique :

-Qu’est-ce que tu pense regarder, toi? Allez déguerpis, retourne chez tes maîtres!

-Que diras-tu si je te dis que je n’ai pas de maître? Tu vas m’attaquer ou essayer de m’enfermer? D’un coté cela me faciliterait les choses pour pénétrer dans le château.

-Tu pense vraiment qu’on va te laisser entrer comme ça? Dis-nous donc pourquoi tu veux y entrer?

-C’est simple. Je veux juste parler au roi, pacifiquement. En ami, si je peux dire.

-Hahahaha! Un elfe qui désire parler au roi comme si de rien n’était! C’est la meilleur de la journée

Son compagnon fit un léger sourire en coin tout en continuant d’écouter attentivement la conversation.

-Allez dégage si tu ne veux pas goûter a mon ami. Il posa sa main sur son pommeau d’épée.

Voyant que Faelivrin ne bougeait pas plus, il commença à la dégainer. Toujours aucune réaction du coté de l’elfe.

-TU RIS DE MOI OU QUOI?!? Il chargea vers l’elfe, l’épée bien haute.

Finrod esquiva gracieusement l’attaque du garde et d’un bref mouvement, pris sa dague de sur sa ceinture. Il fit un bond vers l’arrière de son adversaire. D’un geste rapide et précis, il trancha du coté droit la gorge du garde. Le sang gicla au loin, éclaboussant un spectateur de cette scène.

Faelivrin se retourna vers le second garde. Ce dernier avait déjà dégainé son arme et tenait une position défensive.

-Tu prends donc le risque de mettre ta vie en danger? Si c’est ton choix

-Je..je suis un garde du roi. T..t…tel est mon devoir. T..t..tu..tu ne passeras pas!

Sans dire un mot, Finrod Faelivrin se déplaca rapidement vers le garde. Il tenta de la frapper d’un coup direct mais qui fut bloquée par la lame du soldat impériale. Le garde fit un mouvement de rotation avec son épée et dirigea celle-ci sur la tête de l’elfe. Coup qui fut évité aisément. Faelivrin sauta de la même façon que contre l’autre garde. Il tenta de porter un coup à la gorge mais le soldat avait déjà prévu le coup puisque il avait effectué un bond dans le sens contraire de l’elfe.

-Excellent! murmura l’elfe.

-Pas deux fois, tu ne m’auras pas ainsi!

Chacun des deux se fixait avec ardeur dans les yeux. C’est alors que le garde remarqua l’œil décoloré de l’elfe. D’un coup, celui-ci le fascinait. Il ne savait pourquoi mais plusieurs questions lui venaient à l’esprit. Est-ce qu’il était aveugle d’un œil? Ou sinon, voit-il les couleurs comme tout le monde? Comment est-ce qu’un œil pouvait être aussi blanc que ça et ne pas avoir d’iris?

Le soldat était comme dans une transe, ne voyant plus que l’œil de son ennemi. Faelivrin s’approcha de lui tranquillement, comme s’il n’y avait plus de combat en cours. D’un geste sec et rapide, il trancha la carotide du garde, ce qui le ramena à la raison. Comme de fait, le sang coula a flot et salis le visage et les vêtements de l’elfe noir.

-Mais qu’est-ce…, prononça t'il tout en s’effondra et en sombrant dans l’au-delà.

Finrod s’essuya  légèrement le visage avec sa manche de chandail et se dirigea vers les grilles du château. Il les ouvrit et pénétra dans l’enceinte du palais royale sans même porter attention aux cris de panique des passants à la vue des deux gardes gisant dans une marre de sang.
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 19:05 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Les os se mirent à bouger violemment. Le Shaman Allégorique vit sa pratique s’interrompre, quelque chose de grave allait se passer. Azitorius avait fait appel au esprit comme système d’alerte, lorsque le roi était en danger, la puissance du Voodoo entrait dans le monde des vivants par l’entremise des ossements que ce Shaman gardait précieusement. C’était la première fois depuis le renouveau de la cité que les os se frappaient si fort, cela devait être gave.

Le conseiller du roi pris alors son bâton et enfila une paire de caleçon, qu’il avait acheter d’Art le vendeur plus tôt cette semaine sans l’avoir reconnu depuis l’épisode mystérieux de l’auberge, et enfila sa toge. Il prit ensuite la direction de la porte, là ou l’attendait une Harpie. Il la monta et lui ordonna de se rendre au plus vite auprès du roi, ce que sa monture fit.

Une fois arrivé, c’est avec une grande violence qu’Azitorius sauta au sol et se cabra devant l’elfe élancé et complètement tâché de sang. L’Elfe était celui qu’il avait rencontrer à l’auberge l’autre jour, celui qu’il avait injurié. C’est donc avec autant de violence que lorsqu'il avait sauté de sa Harpie qu'il mit un frein à la course de l’Elfe, lui tonnant de s’arrêter avec une vigueur et une force insoupçonné.

- VOUS! Saleté de vermine, vous traînez encore et venez d’assassiner deux gardes! Je vais vous réduire en cendre avant même que vous n‘ayez le temps de comprendre ce qui vous arrive!

L’Atlante fit quelques pas vers l’arrière puis commença une incantation Voodoo afin de prendre possession de l’esprit de l’Elfe. Faelivrin saurait-il comment y résister?
_________________


Revenir en haut
Finrod Faelivrin
Elfes

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 19:05 (2009)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï
Répondre en citant

Arrivant à la salle du trône, il fut surpris de la défense du roi. Un shaman, rien de plus. Il le regardait sauter de sa bestiole volante. Une fois qu’il eut les pieds sur terre, l’elfe remarqua que son ennemi avait reculé de quelque pas. Fuyait-il déjà?

Mais que pensait-il pouvoir faire? Finrod Faelivin s’arrêta sur place, scrutant son adversaire de son œil blanchâtre. Ce shaman l’avait déjà insulté et il remettait ça. Le conseiller du roi commença a prononcé des incantations et l’elfe noir profita de cet instant pour faire appel à la puissance de son peuple, l’Ombre elle-même. Cet Ombre, force ténébreuse des temps anciens enfouis dans les forêts les plus sombres et dangereuses, était son arme tout comme Faelivrin était la sienne.

Il l’a sentait venir en lui, afflué ses veines et plus elle le possédait et plus son œil blanc virait au noir. Lorsque celui-ci devint complètement noir, Finrod amena les ténèbres et la salle tomba dans la noirceur la plus complète. C’est alors que l’elfe se dirigea à toute vitesse vers le shaman, dague au poing, en s’écria :

- Je suis venu que pour faire libérer les elfes de l’esclavage. Voyez pourquoi vous avez peur de leur puissance!
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:26 (2018)
Sujet du message: Anslada, cité de Larguelaï

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Cavaliers Sarmates Index du Forum -> Libre à tous -> RolePlay Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
GW Alliance theme by Daniel of Gaming Exe
Traduction par : phpBB-fr.com